Et si on terminait l’année en beauté

En beauté et en élégance.

En plus de notre carte, nous avions déjà les huîtres « Gillardeau ».

Nous venons de recevoir un lot de belles truffes « Tuber Melanosporum », que notre équipe de cuisine va sublimer.

De quoi bien terminer l’année, que ce soit en privé, ou en repas professionnel de fin d’année.

2017 se termine, 2018 s’annonce, et notre projet évolue.

Sébastian Cassart, notre chef, nous a bien aidé pour construire notre réputation, pour positionner Oh Miroir parmi les restaurant qui comptent à Liège.

Nous l’avions engagé pour trois mois, et il est resté trois ans.
Au 1er janvier 2018, il va découvrir de nouvelles aventures.

Durant son passage Oh Miroir, il a aussi formé une équipe performante, qui maîtrise maintenant parfaitement ses techniques et notre approche.

Cette équipe sera renforcée avec l’engagement de Sébastien Lambert, un cuisinier au beau palmarès aussi, dont deux maisons étoilées à Londres, un passage chez Pierre Gagnaire, et d’autres belles expériences.

Nous poursuivrons donc notre démarche, la ferons évoluer afin de continuer à mériter notre mention au guide Michelin.

Toujours dans cette recherche de l’élégance décontractée.

Bien manger à Liège ? Oh Miroir, where else !

Odette et Daniel

SAVIEZ-VOUS QUE ?
L’éthique, et l’élégance, a un prix, et l’assiette doit refléter ce prix.

Le prix d’un couvert Oh Miroir comprend, en moyenne :

– 43 % de frais de personnel, 100% déclarés,
– 40% de marchandises, 100% de top qualité,
– 17% de frais généraux, 100% incontournables (location, énergie, TVA, taxes et redevances diverses et nombreuses, assurances, entretien, petit matériel, décoration, communication, gestion, …).

Bien manger à Liège ? Oh Miroir, where else !

Odette et Daniel

Aimer / Partager
Categories: cuisine française, huître, Liege, News, restaurant, Valeur